Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Rencontre avec le chef des Rebelles ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Hors Jeu -> RolePlay Complémentaire -> Les Mémoires
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Olivier
~

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2011
Messages: 121

MessagePosté le: Mar 24 Mai - 11:23 (2011)    Sujet du message: Rencontre avec le chef des Rebelles

[Lieu: ??? (il est perdu); Quand Olivier a 9 ans, donc il y a 10 ans selon l'histoire du forum]

Olivier se promenait, il n'était pas tout à fait à l'aise avec les environs, puisqu'il ne s'y était pas encore aventuré. Il avait réussit à se détacher de sa famille pour le restant de l'après-midi, alors il entreprenat de continuer son exploration de la ville. Il n'avait aucune idée où il était, et encore moins de comment revenir chez lui. Mais pour l'intant, cela ne le dérangeait point.

Il avait environ 9 ans, il était sâle à force de se trainer partout par terre (après tout, ce qu'il aimait le plus explorer, c'était bien les endroits où les adultes ne pouvaient pas le suivre) et surtout, il commençait à avoir faim.

Il sortit d'un tunnel qu'il avait décidé d'explorer, mais qui avait finit en cul-de-sac. Il était resté longtemps dans la noirceur, et plusieurs heures avaient dû s'écouler, puisque quand il arrivea enfin à sortir de là, il faisait déjà presque noir. Il resta assit sur le sol un moment, comtemplant le ciel d'un air ébahi. Il y avait un picot blanc, là, entre les draffes de vapeur. Tout haut. Il n'avait jamais vu ça. Il se frotta les yeux, mais le picot était toujours là.

-C'est quoi, ça...?

Puis, il se leva, ne prit même pas le soin d'enlever la terre (de toute façon, à quoi bon? Il était déjà tellement sâle que cela n'aurait probablement rien changé) et esseya se repèrer. Il commença un peu à paniquer lorsqu'il ne reconnut pas du tout les environs. Il commença à marcher autour, se forçant à rester calme, puis courrir, avant d'être complètement en détresse. Il était perdu, c'était un endroit étrange, il n'y avait rien à sa hauteur et tout paraissait de plus en plus grand. Sans compter qu'il ne reconnaissait personne et qu'avec l'ombre de la nuit, tout le monde commençait à ressembler à un monstre fait en ombres. Il n'était jamais resté dehors aussi tard auparavant.

Distrait, il ne se rendit pas compte de se qui se trouvait par terre et il trébucha sur la racine d'un arbre et tombat sur le sol. Il resta comme il était tombé un moment, reprenant ses esprits lentement et se forçant à ne pas pleurer.


Dernière édition par Olivier le Mar 24 Mai - 12:32 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 24 Mai - 11:23 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
PNJ
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2010
Messages: 17

MessagePosté le: Mar 24 Mai - 12:28 (2011)    Sujet du message: Rencontre avec le chef des Rebelles

L'absence de bruit, l'air frais de la nuit, avec le soleil qui se couche et qui ne laisse qu'une ligne enflammée dépasser du haut des murs de la ville, cette sérénité qui s'éveille avec la tombée du jour, alors que les citadins se terrent chez eux pour souper d'une maigre miche de pain séché pour certains, de viande juteuse et de vin goûteux pour d'autres, c'était là le temps que le jeune chef des Rebelles chérissait le plus.

La police se faisait moins présente dans les rues à mesure que la clarté disparaissait et c'était entre autre pour cette raison que ces heures étaient parfaites pour sortir et profiter du monde extérieur. Non pas qu'il se déplaise à rester terré dans sa "tanière", loin de là, car il appréciait fort bien sa solitude et cette pièce qu'il ne quittait presque jamais.

Si Hansen avait mit le nez dehors, c'était pour marcher un peu avec sa soeur cadette, sans risquer de lui attirer des ennuis. Après tout, il était le chef des rebelles malgré son jeune âge -il avait tout juste vingt années de vie- et cela, certains policiers le savaient déjà. Et encore, qu'on le sache ou pas, cette petite soeur qui était la sienne, son petit ange, sa poupée de porcelaine, avec son visage défait par l'incendie qui avait prit d'assaut leur domicile des années auparavant, cicatrisé, laid aux yeux de certains et surtout aux yeux de ceux qui se prenaient pour des dieux, attirait aisément les foudres et mauvais traitements de ces derniers. Hans le savait, aussi devait-il s'assurer qu'il n'arrive rien à cette petite chérie qu'il gâtait et vénérait comme une princesse.


- Tu veux bien me prendre sur tes épaules ?

Son regard, qu'il avait jeté sur la route devant lui, s'abaissa pour croiser celui de sa cadette, qui s'était arrêtée dans sa marche pour le toiser avec un adorable sourire et lever les bras vers lui.

- N'es-tu pas un peu vieille pour ça ?
- Je veux me rapprocher des étoiles.

Le jeune homme s'agenouilla sur le sol, laissant à l'enfant le loisir de se jucher sur ses épaules, puis il se releva sous les rigolades amusés de cette dernière.

- On ne les voit presque pas ce soir...
- Elles n'en sont pas moins là, fit le jeune chef de la Rébellion.

L'enfant s'appuya contre la tête de son frère ainé, chantonnant des notes au hasard. Ils allèrent ainsi dans les rues, tranquillement, profitant du moment, du calme, du chant des quelques insectes se terrant dans l'herbe et les buissons.

- On peut aller au parc ?

Hansen hocha légèrement de la tête et prit cette direction. C'était devenu une habitude, sa cadette finissait toujours par lui demander d'y passer et c'est pourquoi il avait prit soins de s'en rapprocher tranquillement tout en déambulant dans les rues de la cité. Sa princesse aimait les balançoires.

- Hans, regarde,

Alors qu'ils approchaient du parc, l'enfant avait remarqué un autre gamin, étendu sur le sol, presque immobile. Elle battit un peu des pieds pour signaler à son ainé qu'elle voulait descendre et ce dernier la redéposa sur le sol. Elle prit soins de rajuster son chapeau sur sa tête, cachant ses yeux et camouflant au mieux ses cicatrices et se précipita en direction d'Olivier.

Une fois à sa hauteur, elle s'accroupit, s'assurant qu'on ne pouvait voir son visage et elle lui tendit la main.


- T'es tombé ?

Tranquillement, Hansen la rejoint et se contenta de s'arrêter à quelques pas d'eux, mains dans les poches.

- Il est un peu tard pour être seul dehors à ton âge, fit-il calmement.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Olivier
~

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2011
Messages: 121

MessagePosté le: Mar 24 Mai - 12:39 (2011)    Sujet du message: Rencontre avec le chef des Rebelles

Il était tout juste sur le point de partir à pleurer, lorsqu'il entendit des bruits de pas dans sa direction. Sur le coup, la panique le prit et il se força à montrer une face plus confiante, bien qu'il ne se rendit pas compte qu'il n'y arrivait misérablement pas. Il entendit alors la voix d'une jeune fille d'à peu près son âge lui parler. Il ouvrit les yeux, surpris.

-H-Huh...? O-Oui... Mais ça va!

Il s'assit dans le sol et la regarda d'un air peu certain. Il n'avait pas remarqué la cicatrice ce celle-ci, mais il ne se sentait pas tout à fait à l'aise. Quoique ce ne fut pas long qu'il laissa s'échapper un soupir de soulagement. Les enfants de son âge n'étaient pas aussi effrayant que les adultes. Et puis, cette jeune fille semblait bien aimable...

-Oh... Tu t'es fait mal...?

Il venait de remarquer la marque de brûlure sur son visage. Sa voix n'était pas remplie de peur ou de méfiance, mais plutôt de curiosité et d'inquiétude. Sans même s'en rendre compte, il avança un peu sa main, comme pour toucher, quand il entendit la voix de quelqu'un d'autre, qui le fit sursauter. Il se leva soudainement sur ses jambes et fit un pas en arrière, sur ses gardes, comme prêt à se battre, les yeux un mélange de défi et de peur. Il voulut dire quelque chose, mais les mots étaient noués dans sa gorge avec une douleur tenace.

-Q-Qu'est-ce que vous voulez...?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
PNJ
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2010
Messages: 17

MessagePosté le: Mar 24 Mai - 13:26 (2011)    Sujet du message: Rencontre avec le chef des Rebelles

L'enfant esquissa un sourire et pencha légèrement la tête sur le côté, sa longue tignasse dansant dans son geste pour ensuite retomber gracieusement contre ses épaules et son dos.

- Ça fait plusieurs années et je serais morte si Hans ne m'avait pas sauvée ! expliqua-t-elle joyeusement.

Elle bondit sur ses pieds alors qu’Olivier faisait de même en entendant Hansen lui adresser la parole, à la différence que dans son cas, la jeune fille se précipita sur son frère pour se serrer contre lui.

Hansen posa une main sur la tête de sa princesse, baissant son regard sur elle avec un léger sourire. Tous les gestes qu’il faisait étaient lents et calculés, tout comme ses mots étaient toujours méticuleusement choisis et pesés. Ce pourquoi il parlait peu et réfléchissait beaucoup, car il n’était pas homme à ouvrir la bouche sans raison. On ne l’avait pas élu chef de la rébellion pour rien, ses comparses avaient su voir en lui sa capacité à raisonner et bien que l’on puisse rarement deviner ce qu’il avait à l’esprit, cette aura qu’il dégageait inspirait la confiance et le respect.

Celle qui était le plus apte à deviner ses silences était sa cadette. Pour passer le plus clair de son temps avec lui, elle avait finit par savoir interpréter le moindre geste, le moindre regard et elle se trompait rarement.

Le jeune homme porta de nouveau son attention sur Olivier, le regardant tranquillement droit dans les yeux, sans piper mot. C’était à l’enfant de décider s’il lui faisait confiance ou pas, Hans ne ferait rien pour altérer son jugement, que ce soit par des paroles ou par des gestes.

Toutefois, sa petite sœur ne l’entendait visiblement pas ainsi. Elle revint vers Olivier, tout sourire.


- On allait au parc pour se balancer, tu veux venir ? Après on pourra te raccompagner chez toi si tu veux.

Elle lui attrapa la main sans demander avant de se diriger en direction des arbres aux branches desquels étaient accrochées les balançoires. Hansen la suivit tranquillement, de loin, mains dans les poches et la tête pleine de songes, comme à son habitude.

L’enfant se précipita sur une balançoire et s’y assit pour se retourner vivement vers son aîné, fronçant les sourcils et adoptant une mine faussement embêtée.


- T’es lent, Hansen !

N’obtenant pas de réactions –sans pour autant s’en étonner toutefois- la jeune fille battit des pieds, tout sourire.

- Vient me pousser !

Le jeune homme haussa le sourcil et s’arrêta près d’elle, posant une main sur la corde.

- Ne t’ais-je pas…
- C’est plus amusant quand c’est toi qui me pousse.

Avec un léger soupir, Hansen agrippa le siège et tira vers lui, reculant de quelques pas, pour lui donner ensuite une grosse poussée. La balançoire revint vers lui et il recommença son manège à quelques reprises, jusqu’à ce que sa sœur vole assez haut. Puis il se poussa pour lui laisser le champ libre et la regarder s’amuser.

- Je pourrais presque toucher les étoiles ! s’exclama-t-elle.
- Hm

Hans esquissa un léger sourire. À quoi bon toucher les étoiles, si ce n’était que pour retomber sur la terre et dans cette même ville de laquelle ils étaient prisonniers ? Qui plus est, pourquoi voyager si loin, alors que la famille et les amis étaient beaucoup plus près, accessibles, chauds et aimants ? Si ça se trouve, comme elles sont blanches, les étoiles ne risquaient-elles pas d’être aussi froides que la neige ?

Les rêves des enfants sont souvent irrationnels, celui-là toutefois pouvait-il l’expliquer aisément. Si sa sœur aimait les étoiles, si elle désirait tant s’en rapprocher, c’était qu’elle croyait que leurs parents y résidaient.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Olivier
~

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2011
Messages: 121

MessagePosté le: Mar 24 Mai - 13:41 (2011)    Sujet du message: Rencontre avec le chef des Rebelles

Il fut un peu surprit de voir que la jeune fille était aussi affectueuse avec ce nouvel étranger. Son regard de stupéfaction ne quitte pas son visage pour un très long moment. Lorsqu'elle lui agrippa la main, chose à laquelle il ne s'attendait certainement pas, ses joues devinrent un peu plus roses, quoique c'aurait été dur de savoir avec la noirceur de la nuit. Il la suivit tout de même, comme il n'avait pas trop le choix et que de toute façon, il n'avait pas envie de la voir perdre son sourir.

Il s'assit sur une balancoire près de celle de la fillette, un air toujours incertain sur le visage. Il ne se balança pas, par contre, ou très légèrement, de façon à ce que ses pieds ne quittèrent pas le sol. La vérité était qu'en fait, il ne s'était jamais balancé et que son mouvement était presque plus nerveux qu'autre chose. Il l'observa longement, comme s'il venait de voir un être étrange comme il n'en avait jamais vu.

-Les étoiles...?

Son regard se remplit d'encore plus de confusion. C'était quoi, des étoiles...?

Il regarda au ciel, comme c'était l'endroit qu'elle semblait observer et vit le même point lumineux qu'il avait remarqué plus tôt. Alors, c'est comme ça que ça s'appelle... Mais il ne savait pas plus pour autant de quoi il s'agissait. Il froncit un peu les sourcils, temptant de comprendre et peut-être un peu trop fier pour demander conseil ou admettre qu'il ne savait pas de quoi elle parlait.

Sinon... Elle avait parlé de le raccompagner chez lui, non...? Comment allait-il lui indiquer le chemin? Il ne voudrait pas admettre non plus qu'il était perdu et il ne savait pas trop comment décrire son 'chez-lui'. Il lacha un soupir et regarda le sol, poussant une roche avec sa botte.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
PNJ
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2010
Messages: 17

MessagePosté le: Mar 24 Mai - 15:28 (2011)    Sujet du message: Rencontre avec le chef des Rebelles

- Maman disait que les étoiles, ce sont les maisons des gens qui sont morts.
- Maya,

L’enfant ignora son grand frère et continua sur sa lancée.

- Maman et papa vivent dans une de ces étoiles. Et quand on va mourir, on pourra les rejoindre. Je sais pas comment on fera pour les trouver… ils ont peut-être mit des pancartes pour nous dire par où passer ?

Hansen s’approcha de la balançoire d’Olivier et lui donna une légère poussée. Il n’avait pas été sans remarquer le mouvement mécanique et incertain que l’enfant avait en se donnant ces maigres élans. Aussi semblait-il ne pas être sorti très souvent. Il se questionnait sur les étoiles, ne savait pas se balancer, pour son âge, ce n’était pas normal. Pas tout à fait.

- Quand tu monte, étire tes jambes, tiens bien les cordes et dirige ton poids vers le sol. Redresses-toi quand tu reviens.

Il fit un léger signe de tête en direction de sa princesse, qui faisait de même pour garder sa hauteur et sa vitesse. Chaque fois qu’elle atteignait le point le plus haut, elle levait une main au ciel, tout sourire.

Hans restait distant, comme il le faisait avec tout le monde. Il n’était pas du genre chaleureux, pas même avec sa sœur. Il était aimant, attentif, certes, mais pas chaleureux. Il repéra une grosse pierre sur laquelle il prit siège, regardant calmement sa petite sœur s’amuser avec son nouvel ami.


- Si on se balance très haut, on a l’impression de voler ! Et si on pouvait se balancer encore plus haut, on pourrait bondir pardessus les murs de la cité ! s’exclama Maya

Le jeune chef de la rébellion esquissa un léger sourire, haussant le sourcil, avant de sombrer de nouveau dans ses songes. Il était content que sa cadette se soit fait un ami. Un ami qui ne semblait visiblement pas effrayé par son visage défait, ravagé.

Détruit par sa propre faute, à lui, qui avait une fois de trop joué avec le feu. Si Hans se reprochait quelque chose, c’était bien d’avoir allumé la flamme qui avait défigurée sa petite princesse, d’avoir déclenché l’incendie qui avait tué leurs parents.

Le pire, dans toute cette histoire, c’était qu’il n’en aimait pas moins cet élément dévastateur que pouvait être le feu. Il l’admirait tout autant que par le passé, la seule différence, c’était que depuis, il avait apprit à faire attention. Par chance, bien qu’il considérait ne pas le mériter, sa sœur ne lui en voulait pas. Aussi ne craignait-elle pas non plus les flammes, contrairement à ce qu’on aurait pu penser.

L’enfant était trop douce, trop aimante, trop confiante et optimiste. Elle souriait toujours, semblait toujours heureuse, voulait aider tout le monde et les voir sourire à leur tour. Aussi Hansen s’était-il juré qu’il la protègerait de tout.


- Si j’étais un oiseau, je pourrais voler et voir le monde !

L’enfant avait étendu les bras, confiante sur sa balançoire et son sourire rayonnait. Hans leva les yeux sur elle.

*Si tu avais été un oiseau… je t’aurais brulé les ailes…* songea-t-il, en référence aux évènements passés, pour lesquels il se maudissait.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Olivier
~

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2011
Messages: 121

MessagePosté le: Mar 24 Mai - 15:42 (2011)    Sujet du message: Rencontre avec le chef des Rebelles

-Vraiment...?

Il regarda les étoiles, d'un air tout aussi incertain, mais emprunt d'un air de curiosité et de compréhension. Ah, c'était donc cela. Il ne connaissait pas particulièrement quelqu'un qui était mort, alors pour lui il s'agissait d'une ville remplie d'inconnus. Il sourit un peu et pour la premiere fois son expression était celle d'un enfant qui vient de se faire une théorie intéressante.

-Oh! Peut-être qu'ils vont t'attendre à l'entrée de la ville, alors! Et je suis certain qu'il y a pas de murs là-bas!

Ses yeux brillaient un peu, excité de son idée. Mais on voyait bien qu'il n'y connaissait rien à la mort et ne se rendait pas compte de ce qu'il disait. Lorsque Hans vint le pousser derrière lui, sa confiance s'envola aussitôt et il s'aggripa à la chaine avec un petit cri incertain. Il avait sentit le sol se dérober sous ses pieds et il n'avait pas tout à fait aimé se retrouver sans rien sous ses pieds sans avertissement comme ça. Il sentait son coeur battre violemment dans sa cage thoracique et ce n'était pas très agréable. Cela lui rappelait des mauvais souvenirs... Et donc avait inspiré une grande peur dans ses yeux, qui resta jusqu'à ce que la balancoire reprenne environ sa cadence précédente.

-J-Je ne pense pas être fait pour voler...

Il prit une grande inspiration, mais ne lâcha tout de fois pas la chaine pour autant. Il avait peur que le sol se dérobe de nouveau sous ses pieds. Il observa Hans, curieux, avant de reporter son regard sur la fillette de nouveau. Il avait l'impression que quelque chose n'allait pas. Personne n'avait été aussi gentil avec lui aussi longtemps auparavant. Du moins, pas sans mauvaise intention derrière. Il s'attendait presque d'un moment à l'autre de voir l'un ou l'autre lui demander quelque chose. Il ne savait pas quoi. Mais le plus étrange était qu'ils n'avaient pas l'air d'y penser. C'était à rien n'y comprendre.

-Un oiseau...?

Il sourit encore. C'était son animal préféré, ça! Enfin quelque chose qu'il connaissait!

-Oh! Si tu était un oiseau, je viendrais te voir et te nourrir chaque jour, alors! Comme les oiseaux à la gare!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
PNJ
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2010
Messages: 17

MessagePosté le: Ven 10 Juin - 12:53 (2011)    Sujet du message: Rencontre avec le chef des Rebelles

La petite Maya ouvrit de grands yeux et esquissa un large sourire.

- Aaah ! Ce serait pour s'assurer qu'on trouve la maison !

Elle leva les bras au ciel tout en ajoutant :

- Un jour, on viendra vous voir Hans et moi, mais pas tout de suite, parce qu'on a encore trop de choses à faire

Lorsqu’Olivier lui dit qu’il nourrissait des oiseaux, elle tourna vivement la tête vers lui, l’air étonnée.

- Tu as des amis qui sont des oiseaux ?! Comment t’as fait ! Moi quand je les approche, ils s’envolent, même si j’ai des miettes de pain ! Je crois que c’est parce que Hansen leur fait peur ! Même si il fait rien, il doit leur faire peur quand même. Ils doivent le savoir, qu’il est suuuuuuuuper fort et suuuuuuuuuuuuuuuuuper intelligent !

Elle rigola alors qu’elle prenait conscience que son frère la toisait d’un air amusé. Puis, tout d'un coup, elle s'élança hors de la balançoire alors que cette dernière atteignait son plus haut point. Elle fila dans les airs, pieds devant, puis atterrit sur le sol avec une roulade pour transférer le choc sur la plus large partie possible. Pendant ce temps, la voyant faire, Hansen s'était levé et précipité vers elle pour s'assurer qu'elle allait bien. Lorsqu'elle se releva d'un bon, après sa culbute, il se pencha sur elle et posa une main sur sa tête.

- Bien sûr que je vais bien, Hans ! sourit l'enfant, qui avait deviné ses inquiétudes. C'est toi qui m’as montré à atterrir, pour que je puisse me sauver sans me faire mal si quelqu'un me pourchasse ! Parce que plus tard, je serai in~for~ma~teur.
- Informatrice.
- C’est pas la même chose ?
- Ce l’est.
- Alors informatrice c’est pour les filles ?

Le jeune homme hocha de la tête et s’en retourna tranquillement s’asseoir sur sa grosse pierre. En même temps, Maya s’approcha d’Olivier.

- Et toi, tu veux faire quoi plus tard ? Tes parents, ils sont villageois ? Dis, tu veux qu’on se balance à deux ? C’est facile, y en a un qui s’assoit et l’autre qui reste debout sur la balançoire ! C’est pas dangereux, si tu te tiens bien. Et tu peux voir ce que voient les oiseaux !

L’enfant voulait que son nouvel ami s’amuse, elle voulait l’entendre rire comme elle riait elle-même, le voir rayonner comme le soleil, car elle, qui voyait aisément jusque dans le cœur des gens, trouvait que le sien ne brillait pas assez. Elle sentait que quelque chose clochait, mais incapable de mettre le doigt sur le problème, ne sachant comment y arriver, elle avait simplement décidée de ne pas le laisser tranquille tant qu’il ne semblerait pas aussi heureux qu’elle l’était en ce moment.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Olivier
~

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2011
Messages: 121

MessagePosté le: Sam 11 Juin - 14:42 (2011)    Sujet du message: Rencontre avec le chef des Rebelles

-Oh! Si tu es silencieuse, ils n'auront pas peur de toi! Le truc, c'est de s'asseoir et de pas bouger! Pendant des heures si il faut! Si tu fais ça, ils vont penser que tu es une statue et vont se poser sur toi!

Il lui sourit, tout joyeux d'apprendre quelque chose à quelqu'un. Lorsqu'il la regarda tomber au sol, il s'était aussi levé, comme par reflexe, inquiet lui aussi. Il laissa échapper un soupir de soulagement en la voyant se relever et se rassit sur la balançoire avec un sourire gêné.

-Informateur...? C'est quoi?

Ses yeux étaient soudainement remplis de curiosité. Il n'avait jamais entendu parlé de ce métier.

-Je sais pas... (il regarda par terre, incapable de soutenir son regard) M-Mes parents ils sont pas villageois... Ils aiment pas les policiers... S-Se balancer à deux...?! Mais déjà tout seul c'est...

Il allait refuser, lorsqu'il la regarda et vit son regard et ne pu s'empêcher d'accepter.

-Bon... d'accord...! Mais je vais être debout!

Il lui sourit. Il avait peur, certes, mais il avait tout de même décidé de prendre la place qu'il croyait être la plus dangereuse. Si lui était blessé, ce n'était pas grave, mais il ne voulait pas que sa nouvelle amie le soit, même si cela était fort peu probable.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:22 (2018)    Sujet du message: Rencontre avec le chef des Rebelles

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Hors Jeu -> RolePlay Complémentaire -> Les Mémoires Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[fusion] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com