Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: L'ennui ne meurt jamais bien longtemps ::
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> District Ouest -> La Place Centrale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Faust Ayres
~

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2010
Messages: 10

MessagePosté le: Lun 21 Mar - 15:23 (2011)    Sujet du message: L'ennui ne meurt jamais bien longtemps

Le problème avec l’ennui, c’est que lorsqu’il s’installe, il affecte automatiquement le temps qui, alors, prend ses aises et se permet d’avancer beaucoup moins vite. Ce qui, généralement, pousse notre ami Faust à s’armer contre cette triste alliance, sachant d’expérience qu’en chassant le plus vulnérable de ses deux ennemis, il se débarrassera aussi des enfantillages de l’autre.

Ainsi donc l’adolescent s’était-il affairé à vaincre l’ennui par tous les moyens possibles, de manière à ce que le temps reprenne son cours habituel. Tout d’abord, il s’était rendu à la chambre d’Engel, sachant que tout l’hiver durant, ce dernier était principalement resté caché sous un tas de draps et de vêtements pour se tenir au chaud, qu’il dorme ou pas. Ne l’y trouvant point cependant, il s’était ensuite lancé à sa recherche et à défaut de le trouver à l’intérieur, quoiqu’un peu surpris par cette hypothèse, il s’était néanmoins vêtu de manière à pouvoir le chercher dehors.

Maintenant qu’il avait dégoté un but à sa journée, à savoir, retrouver Engel, le brun avait atteint son premier objectif, qui était de chasser l’ennui. Le temps, aussi, semblait-il s’être remit à passer normalement.

Techniquement, Engel aurait dû être au Palais de Rouille, parce qu’à chaque fois que Faust le cherchait, c’était là qu’il le trouvait. Ainsi donc avait-il prit le chemin qui y menait, mains dans les poches, profitant de même fait de la belle journée. Arrivé à destination, il avait bien repéré quelques preuves comme quoi l’autre y était passé. Il avait jeté un coup d’œil à la moto sur laquelle son comparse travaillait depuis plusieurs mois et avait trouvé, tout près de cette dernière, des pièces sur lesquelles il l’avait vu travailler quelques jours plus tôt. Il avait aussi vu des traces de pas et visiblement, le blondin n’était pas seul. Un peu inquiet, conscient que l’endroit n’était guère très fréquenté, son ami ayant pu tomber sur un policier, après avoir déduit que son comparse ne devait pas avoir quitté l’endroit depuis bien longtemps, il avait choisi d’accélérer le pas, en suivant la direction vers laquelle les traces semblaient aller, espérant ne pas se tromper de chemin.

Ses pas l’avaient menés à la place centrale, en passant par les routes plus animées, demandant de temps à autres aux gens qu’il croisait s’ils n’avaient pas vu un blondin de petite taille, probablement trop vêtu pour la température, avec un sac accroché à la taille et une chaine pendue à sa ceinture. Chaque fois qu’on lui répondait par la négative, le jeune homme accélérait le pas, de plus en plus inquiet.

Maintenant, il se tenait près de la fontaine, observant la foule, cherchant son ami. Certes, il aurait pu prendre le chemin du poste de police, mais rien ne disait qu’Engel s’était fait attraper, aussi savait-il son ami doué pour prendre la fuite et se cacher. Peut-être n’était-il pas toujours assez sur ses gardes mais il était tout à fait capable de se défendre.

C’est sur cette pensée que Faust réalisa qu’il ne semblait pas y avoir eut de lutte au Palais de Rouille et il se sentit aussitôt beaucoup plus calme. Toisant toujours la foule à la recherche de son ami, avec un bref soupir, il s’assit sur le rebord de la fontaine.

- Il aurait au moins pu prendre la peine de me réveiller… il a le don de faire pour que je m’inquiète pour lui…

Il fouilla dans les poches de son manteau pour en libérer un vieux carnet et un crayon, croisant les jambes pour y appuyer le carnet et se mettre à y griffonner.

- Et ça je vais lui en toucher deux mots quand je vais le trouver…
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 21 Mar - 15:23 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Maxim
~

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 53

MessagePosté le: Mer 23 Mar - 19:48 (2011)    Sujet du message: L'ennui ne meurt jamais bien longtemps

Elle avait marcher rudement jusqu'en ville. Elle était encore frustré de ce qui venait de se passer avec Olivier, mais rouge de colère! Sans se traîner les pieds, elle avait attérit dans le coin, sans se pré-occuper des gens qui était autour d'elle, même si elle fonçait dans les gens, rien à faire. Elle n'avait pas trop aimer le commentaire, elle savait que trop.

-C'est encore froid...

Elle ne s'était pas tellement habiller pour sortir dehors, donc elle grelottait un peu, mais elle essayait de l'oublier du mieux que possible, elle trouverait bien une boutique ou quelque chose pour se réchauffer qui ne lui coûterait pas grand chose. Elle s'arrêta devant la fontaine, presque en train de chercher des policiers à battre en plein rue, ou à pouvoir entraîner ailleurs ou autre. Elle replaça son chapeau, essayant de se calmer du mieux qu'elle pouvait, ne sachant pas trop où aller se mettre les pieds au final.
Revenir en haut
François
~

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2011
Messages: 44

MessagePosté le: Mer 23 Mar - 22:17 (2011)    Sujet du message: L'ennui ne meurt jamais bien longtemps

Frank venait de faire un petit tour chez les marchands qui l'aimaient bien. Par-ci, par-là, il s'en était fait des amis, ce qui lui permettait, contre un petit service de temps en temps, de manger sans débourser le moindre sou (qu'il n'avait pas de toute manière). Un muffin bien chaud dans chaque main, il s'apprêtait à en donner un au blondinet lorsqu'il aperçut une drôle de dame au coin de la fontaine. Le bras encore en l'air, il eut un petit sourire, et il se tourna vers elle, toujours à une bonne distance (une dizaine de mètres). Il fit une courbette humoristique (mais pas insultante), puis se retourna vers Engel en lui tendant une des pâtisseries.

-Jte parie ce que tu veux qu'elle débarque. Avec un peu de chance ça l'aura amusée. Avec moins de chance, je sacrifierai ce muffin pour qu'elle ne m'arrache pas la tête. Au fait, ils sont bons? Si je lui présente et qu'il est immonde, on devra courir encore plus vite...
_________________
Selon la police, mangeur de bébés dragons.
Revenir en haut
Engel Lysler
~

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2010
Messages: 22

MessagePosté le: Jeu 24 Mar - 01:25 (2011)    Sujet du message: L'ennui ne meurt jamais bien longtemps

Engel avait tranquillement suivit son comparse, rêvant de jus de raisin, chantonnant le jus de raisin, diable, même qu’il le goûtait presque, ce jus de raisin. Une fois à la place centrale, il avait alors réalisé que François connaissait bien des gens et avait comme un don pour s’avoir des trucs gratuits sans nécessairement les voler.

Quant à lui, il avait grandit en chipant des vivres ça et là avec Faust et ce n’était pas de sitôt que ça allait changer. C’était une habitude qu’il aimait bien, et qui plus est, qu’il se plaisait à accomplir, surtout en compagnie de son meilleur ami. Toutefois, troquer était un art qu’il respectait tout autant, aussi trouvait-il que dans cet art, son nouvel ami était bon.

Il le regarda faire une courbette et jeta un coup d’œil pour trouver à qui elle pouvait bien s’adresser exactement. Alors, il remarqua un chapeau, puis, une demoiselle juste en dessous. Après quoi son ami lui tendit un des deux muffins, qu’il accepta avec un léger sourire.

Il avait bien faim et ce dit muffin était certes la bienvenue.

Il prit une bouchée et ferma les yeux, son sourire s’élargissant alors qu’un doux son de satisfaction s’échappait de sa gorge.

- Uh ? Pourquoi courir ? Tu sais pas te défendre ? Tu la connais ?

Il jeta à nouveau son regard sur la demoiselle au grand chapeau, puis il remarqua ce qu’il y avait derrière.

Son regard s’illumina alors qu’un nouveau sourire se dessinait et que ses bras se levaient en l’air pour l’interpeller.

- Faust !

Après quoi il se précipita vers la fontaine pour se jeter sur lui et le serrer dans ses bras.

- Qu’est-ce que tu fais là, tu dormais encore quand je suis parti tout à l’heure, fit-il joyeusement.

Il avait toujours le muffin entre les mains, muffin qui, eut-il possédé quelque âme ou sens que ce soit, eut probablement eut grand peur pour sa vie. Quoique pour un muffin, il est à se demander ce qui serait le plus effrayant entre mourir mangé ou mourir écrasé au sol… tout dépendrait sans doute du fait qu’il ait le vertige ou pas…
Revenir en haut
Faust Ayres
~

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2010
Messages: 10

MessagePosté le: Jeu 24 Mar - 02:08 (2011)    Sujet du message: L'ennui ne meurt jamais bien longtemps

Il avait écrit quelques lignes, gribouillé un peu et comme l’ennui était revenu le hanter, agacé, il s’était remit à regarder autour de lui, se demandant s’il n’aurait pas mieux fait de continuer de chercher son frère plutôt que de s’arrêter et d’attendre qu’il se pointe.

Cependant savait-il fort bien qu’on trouve rarement ce que l’on cherche tant qu’on le cherche et ce, encore plus lorsqu’il s’agit de quelqu’un.

Puis, une plume de paon avait attirée son attention, toute colorée qu’elle était. Son regard s’était alors arrêté sur une demoiselle visiblement courroucée, sa tignasse blonde coiffée d’un haut de forme, chapeau sur lequel, justement, se tenait cette même plume qui avait eut le loisir de l’intéresser.

À ce moment, on aurait presque pu entendre l’ennui pousser sa triste plainte alors qu’une fois de plus, le brun trouvait moyen de s’en départir.

Il toisa cette demoiselle un moment, l’air amusé, puis il finit par remarquer qu’elle grelottait. L’idée, aussi, de sortir aussi peu vêtue. L’hiver n’avait pas encore dit son dernier mot, dans sa lutte contre le printemps, ligne de front que l’été envoyait au devant de lui pour en chasser sa rivale et ensuite s’asseoir à sa place.

Il allait l’interpeller et lui proposer son manteau, galant jeune homme qu’il savait être, lorsqu’une tête blonde se fit remarquer plus loin et attira ainsi toute son attention. Entre les passants, il cru reconnaître Engel et ses doutes se confirmèrent lorsque ce dernier l’interpella.

Un léger sourire passa sur ses lèvres. Puis, voyant que le blondin se précipitait sur lui, il ouvrit de grands yeux. Non pas de surprise ou du moins pas tout à fait. Qu’Engel se jette sur lui de cette manière n’avait rien d’étonnant, toutefois, il était assis sur le rebord de la fontaine et cette dernière était pleine de neige et d’eau. Faites le calcul.

Aussi faillit-il y tomber.

- Hey,

La question de son ami lui rappela qu’un peu plus tôt, il était mécontent du fait qu’il ne l’avait pas prévenu de sa sortie, ce qui l’avait poussé à s’inquiéter par la suite. Et comme il s’était dit qu’il allait lui en toucher deux mots, par respect pour lui et pour ses décisions, il allait le faire, ainsi, le premier de ces deux mots se résulta à un coup sur la tête avec le carnet dans lequel il écrivait plus tôt.

- Justement, t’aurais pu me réveiller, je serais venu avec toi ! T’as jamais pensé que je pourrais m’inquiéter ?

Avec un soupir, il lui ébouriffa les cheveux, ajoutant :

- Je suis passé au Palais et j’ai vu que t’y avait ajouté des trucs, je m’suis fait du souci quand j’ai remarqué que t’étais pas parti tout seul.

Il l’embrassa sur le front et désigna François d’un léger signe de tête.

- C’est pas sympa de laisser ton ami tout seul. Je pari que tu t’es poussé sans avertir quand tu m’as vu, sale gamin, sourit-il.
Revenir en haut
Maxim
~

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 53

MessagePosté le: Jeu 24 Mar - 09:51 (2011)    Sujet du message: L'ennui ne meurt jamais bien longtemps

Elle avait soupira un peu, se frottant le bras légèrement, en attachant sa veste comme elle pouvait. Elle s"était tout de même calmer, et son regard avait croiser un jeune homme qui lui faisait une courbette. Elle ne plus s'empêcher d'être étonner et sourire un peu, elle aimait les galanteries, et elle ne le cachait pas pour le moins du monde. Même si la courbette aurait été humoristique sur les bords, elle la trouvait tout de même placer. Puis, sont regard avait dérriver vers l'homme assit sur la fontaine, qui l'avait aussi regarder, amuser. Elle était habituer au multiple regard, et trouva d'autant plus amusant si l'homme aurait tomber dans celle s'y... Mais il resta en place, une fois que le blond lui avait foncé de temps de manière caline. Elle ralluma sa pipe qui s'était éteinte entre temps, pour le peu de tabac dedans, grelotant encore. Le prochain coup, elle penserait à prendre son manteau, se frustrer plus et partir. Elle tira sa pipe, et souffla ça fumer doucement, presque de manière éléguante.

-C'est l'invasion des mecs ou quoi...

Elle le dit, se tenant un bras, l'autre sur la pipe, un petit sourire au lèvre.




(HJ: Maxim est coincé dans un harem ho ho ho)
Revenir en haut
François
~

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2011
Messages: 44

MessagePosté le: Jeu 24 Mar - 18:00 (2011)    Sujet du message: L'ennui ne meurt jamais bien longtemps

Quand Engel s'était élancé vers Faust, Frank n'avait pas suivi tout de suite. Il ne connaissait pas cet autre gaillard, et contrairement à la sécurité relative du dépotoir, il était plus en danger ici. Il avait fini par s'avancer lentement en direction du mec sur la fontaine, parce qu'en cas de danger, au moins Engel saurait l'aider. Du moins il l'espérait. Il marcha donc nonchalamment vers les deux mecs, et, ayant remarqué que la demoiselle n'était pas insensible à sa courbette, il passa un peu plus près d'elle. Il l'entendit dire sa petite phrase, et, tout en passant à côté d'elle, lui envoya le muffin restant d'un petit coup de poignet et une réplique:

-L'invasion des mecs, autour de vous, c'est rare? Ça serait étonnant! Bonne journée!

Et il continua vers les deux autres, content d'avoir mis un sourire sur de jolies lèvres. Il resta un peu en retrait d'Engel, et, voyant qu'il n'avait pas trop l'air de vouloir finir sa pâtisserie, la lui prit des mains en un petit geste rapide.

-Et hop! Viens ici, toi...

Puis il mordit dedans à belles dents. Il n'avait pas tenté d'être subtil, mais après tout, il était de franche humeur, avait faim, et c'était quand même lui qui avait fourni la boustifaille.
_________________
Selon la police, mangeur de bébés dragons.
Revenir en haut
Engel Lysler
~

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2010
Messages: 22

MessagePosté le: Jeu 24 Mar - 19:53 (2011)    Sujet du message: L'ennui ne meurt jamais bien longtemps

C’est par automatisme que le blondin porta une main à sa tête, immédiatement après le léger coup de carnet.

- Mais c’est que t’es pas toujours d’humeur, quand on te réveille, fit-il pour sa défense.

Après quoi il fit la moue, alors que ses cheveux se trouvaient tout à coup mêlés et devant ses yeux. Il les replaça brièvement, toujours grimaçant, mais son sourire eut tôt fait de refaire surface.

- J’te laisserais bien des messages, mais j’sais pas écrire, rigola-t-il.

Et il se retourna vers François comme Faust en faisait mention. Puis il se tourna vivement vers le brun, levant le bras en l’air, visiblement outré.

- Je suis pas un gamin !

Et alors qu’il allait lui mettre un coup sur la tête, il se fit piquer le muffin qu’il tenait et se retourna vers Frank.

- Au fait, Frank, je te présente Faust, Faust, Frank. Voilà les présentations sont faites.

Il s’assit aux côtés du brun et appuya la tête contre son épaule un moment, avant de lancer tout bonnement :

- Hey, Faust, j’ai soif.

Lui qui avait prit l'habitude de dormir pendant tout l'hiver, le voilà qui commençait déjà à se sentir fatigué et maintenant que son meilleur ami était là, il voulait tenter d'en profiter un peu, comme il le faisait si souvent au repère.
Revenir en haut
Faust Ayres
~

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2010
Messages: 10

MessagePosté le: Jeu 24 Mar - 20:29 (2011)    Sujet du message: L'ennui ne meurt jamais bien longtemps

Faust leva les yeux au ciel et esquissa un demi-sourire. Il savait fort bien que le blondin ne savait ni lire ni écrire. Il avait même tenté de le lui enseigner mais la matière était loin de l’intéresser et il préférait de loin bidouiller ses diverses inventions plutôt que de l’écouter. Aussi le rebelle avait-il finit par lâcher l’affaire.

Il ne servait à rien de forcer Engel à faire quelque chose qui ne lui plaisait pas. Même si cela pouvait lui être utile.

- Mouais disons que des fois tu agis comme tel, fit-il en se levant.

Il s’approcha de la jeune femme à la plume de paon tout en retirant son manteau.

- Hep, mamzelle, faudrait pas prendre froid,

Ce disant, il le posa sur les épaules de la demoiselle, se tournant par la suite vers Frank pour lui serrer la main, comme Engel avait prit la peine de les présenter.

- Enchanté. J’espère qu’il ne t’as pas causé trop de problèmes.

Puis il retourna s’asseoir sur la fontaine et Engel posa la tête sur son épaule, après quoi il lui dit qu’il avait soif. Le brun savait clairement ce qu’il entendait par là.

Il voulait qu’il aille lui chiper un carton de jus de raisin.

- Mais c’est de la paresse, ça ? Vas donc le chercher toi-même, rigola-t-il tout en lui ébouriffant à nouveau les cheveux.
Revenir en haut
François
~

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2011
Messages: 44

MessagePosté le: Jeu 24 Mar - 20:33 (2011)    Sujet du message: L'ennui ne meurt jamais bien longtemps

Pendant que Faust s'était tourné vers la dame pour lui faire preuve d'une galanterie à toute épreuve (il pourrait se faire chopper son manteau, ça serait marrant!), Frank eût la brillante idée d'éviter la possibilité de se faire reprendre le muffin. Lorsque Faust se retourna, c'est donc face à des joues pleines, un regard de bonheur et des miettes virevoltantes qu'il se fit accueillir. Frank n'aimait pas serrer les mains, mais c'était présenté d'une manière difficilement dédaignable.

-Hahu, moi h'est Hrank!

Il fit signe d'attendre quelques instants, qu'il utilisa à se tourner la tête un brin, à mastiquer du plus fort qu'il pût, et à déglutir avec une force et un bruit peut ragoûtants. Mais au moins il pouvait de nouveau articuler.

-Bref! Moi c'est Frank, j'ai héroïquement sauvé le blondinet ci-présent d'une mort certaine dans les décombres!

Il était très clair qu'il blaguait.

-Non, en fait, je ramassais des trucs quand une pile de détritus lui est tombée dessus. Faudra faire plus attention la prochaine fois, je serai pas toujours là pour te proposer des aubaines!

Et il se mit à ricaner doucement, de bonne humeur.
_________________
Selon la police, mangeur de bébés dragons.
Revenir en haut
Maxim
~

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 53

MessagePosté le: Ven 25 Mar - 14:41 (2011)    Sujet du message: L'ennui ne meurt jamais bien longtemps

-Bien sur que c'est normal, mais pas en pleine place central!

Elle ne plus s'empêcher se lui répliquer presque instantanément, et attrapa le muffin lancer, l'échappant presque, fesant la mou quand elle l'attrapa, mais ne plus s'empêcher de sourire encore après, amuser, et prit une petite boucher. Elle n'avait pas manger du tout en plus, comme elle était partie comme un coup de vent. Elle regarda les autres se présenter et retenu le nom des deux hommes. Frank et Faust, et le petit Engel...

-Hum...

Elle prit une autre boucher et vit Faust se lever et venir lui mettre sont grand manteau sur ces petites épaules, un peu étonner, mais souria un peu plus.

-Merci bien alors~

Elle semblait bien s'amuser et décida de s'approcher du groupe inconnu, elle ne partirait pas avec le manteau comme de si rien était, elle était encore bien poli en publique... Elle se tenu un peu à retrait, mais montra clairement son intention de ce mêler au groupe un peu, sans plus s'imposer comme elle l'aurait bien fait.
Revenir en haut
Engel Lysler
~

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2010
Messages: 22

MessagePosté le: Ven 25 Mar - 15:49 (2011)    Sujet du message: L'ennui ne meurt jamais bien longtemps

Le blondin fit la moue et se leva d’un bond, comme insulté. Puis il s’en fut sans dire un mot. Il n’était pas vraiment fâché, juste un peu embêté d’avoir à aller se chiper son jus lui-même. Il aimait bien quand on faisait ce genre de petites choses à sa place.

Non pas qu’il craignait de se faire prendre ou quoi que ce soit, juste que ça lui plaisait qu’on s’occupe de lui et le fait qu’on lui donne ou apporte des choses en faisait parti.

Il se rendit donc derrière la boutique d’un marchand dont il connaissait bien l’entrepôt, s’assura qu’il n’y avait personne et entra par la porte laissée entrouverte. Il fouillait un peu dans les différentes caisses, en silence, lorsque la porte qui le séparait du commerce s’ouvrit. Vif, il se cacha derrière une pile de caisses, croisant les doigts et espérant ne pas être vu.

Le commerçant farfouilla un peu dans ses affaires et ramassa quelques items, dont il en fourra quelques uns dans ses poches, cherchant à regarnir ses tablettes. Une fois que la voie fut libre, Engel sortit de sa cachette et se précipita de nouveau sur les caissons, cherchant avidement celui qui contenait le jus de raisins. Lorsqu’il le trouva, il en fourra quelques cartons dans les poches de son grand manteau et sortit en douce.

Il en ouvrit un en revenant tranquillement vers le petit groupe, dans lequel, visiblement, la dame à la plume de paon s’était ajoutée. Forcément, avec Faust et François qui lui avaient fait toutes ces galanteries…

Il s’assit de nouveau aux côtés de Faust, son jus de raisins entre les mains.

- N’empêche, Faust, j’savais pas que t’aimais les vieilles, fit-il tout bonnement sans réfléchir.

Il se moquait un peu que la vieille en question se trouvât tout juste devant lui. En fait, il était simplement jaloux. Le blondin était possessif de son meilleur ami et ça ne lui plaisit pas qu'il ait prit la peine de prêter son manteau à cette inconnue alors qu'il n'avait pas même prit la peine d'aller lui chercher un jus de raisins.
Revenir en haut
Faust Ayres
~

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2010
Messages: 10

MessagePosté le: Ven 25 Mar - 15:50 (2011)    Sujet du message: L'ennui ne meurt jamais bien longtemps

Visiblement, le muffin était bon, car celui qui lui avait été présenté comme étant Frank, tranduit Hrank pour les bouches pleines, lui avait justement répondu dans cette exacte condition. Puis il avait prit le temps d’avaler et l’espace d’un moment, Faust eut peur qu’il ne s’étouffe avec sa bouchée, pour se présenter de nouveau et avec un peu plus de classe.

Non pas que cela dérangeât notre ami à la tignasse chocolat, après tout, il en avait vu d’autres et des pires.

Il semblait bon vivant et c’était avec soulagement que le jeune homme le constatait. Il était un brin surprotecteur du blondinet, aussi aimait-il s’assurer que ce dernier s’entourait de bonnes personnes.

Parlant d’Engel, ce dernier s’était barré en mimant l’outrage et ça l’avait fait sourire. Aussi, la dame à laquelle il avait prêté son manteau s’était approchée et il l’invita à se joindre à eux d’un geste de la main. En même temps, ça lui permettrait de garder un œil sur son bien.

- Alors comme ça, il a encore eut la brillante idée de grimper sur une pile de déchets… je lui dirai jamais assez… fit-il en s’adressant à Frank.

Et après, le blond se plaignait qu’il le traite comme un gamin…

Non mais quand même, déjà, s’il réfléchissait un peu, mais visiblement, c’était trop lui demander.

Engel refit surface entre les passants, un carton de jus entre les mains et Faust esquissa un sourire à son intention. Comme d’habitude, il ne lui avait pas fallut longtemps. Il avait un de ces dons pour chiper des victuailles…

- Bein tu vois que c’était pas si compliqué, fit-il alors que ce dernier s’assoyait de nouveau à ses côtés.

La suite lui fit ouvrir de grands yeux et bien qu’au fond de lui il voulut rire de la naïveté de son ami, en même temps, il se trouva choqué qu’il ait pu lancer des propos de la sorte alors que la dame en question se tenait tout juste devant lui.

- Mais tu réfléchis pas des fois avant de parler ?!!
Revenir en haut
Maxim
~

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2011
Messages: 53

MessagePosté le: Ven 25 Mar - 16:12 (2011)    Sujet du message: L'ennui ne meurt jamais bien longtemps

Elle ne se fit pas attendre une fois inviter dans le lot, contente de ne pas devoir rester à par à les observer. Elle se posta, sans trop prendre de place, finissant lentement le muffin et tirant sur le manteau un peu pour le replacer pour éviter de geler. Elle avait vu le gamin partir, mais ne s'en était pas vraiment préoccuper, simplement a décrire les autres qui était la et a manger un peu encore et sans avoir fait de graine, elle au moins, elle plus tirer un peu plus le manteau pour le replacer comfortablement et se tenir un poil de plus au chaud.

Elle les écouta parler de débrit et de truc qui tombait, elle fit directement le lien avec le dépotoir rouiller ou elle trouver aussi, quelque fois quelque piècette pour faire ces serrures... Puis, l'autre revint, le temps de le dire, elle s'aurait bien présenter, mais fu déranger par la réplique.

-Vielle tu dis!?

Son air se durcit un peu, outrager. Sa ressemblait bien à sa soeur, elle ne plus s'empêcher de lui tirer les jous avec force.

-Et toi! Ta l'air de quoi d'après toi! D'un gamin! Un p'tit nabot! Ta surement la couche au fesse encore!

Elle ne se retenu qu'à moitier, avec le caractère qu'elle avait, elle ne se gêna pas pour le moindre du monde... Surtout qu'elle venait que de se calmer il y a un moment, fallait plus qu'un petit quelque chose pour la remettre dedans!
Revenir en haut
François
~

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2011
Messages: 44

MessagePosté le: Sam 26 Mar - 03:05 (2011)    Sujet du message: L'ennui ne meurt jamais bien longtemps

Voyant la scène, Frank ne put s'empêcher de rire un brin, tout doucement. Décidément, c'était une bien belle journée.

-Eh, Engel, attention à ce que tu racontes, si tu insultes déjà les plus jolies fleurs de la ville, quand tu seras assez vieux pour te maquer avec une, elles seront toutes moches! Et si tu la traites de vieille, songe un peu à l'âge que je dois avoir!

En disant ça, il avait pris un air faussement vexé. Mais bien vite il reprit son sourire et s'adressa à la dame.

-Attention de pas lui arracher la joue, quand même, Mademoiselle... (il marqua une légère pause, invitant subtilement l'interlocutrice à se présenter). Je crois qu'il va en avoir besoin pour garder tout ce jus de raisin dans sa bouche. Et en plus vous y avez votre compte, puisque s'il se renverse autour, vous allez tacher votre robe, ainsi que le manteau de... Fost?

La main au coin de la bouche comme pour dire une cachotterie, il marmonna:

-Faut me pardonner, je suis très mauvais avec les noms. Je retiens les odeurs, les textures, mais jamais les noms.

Puis reprenant sa place originelle:

-Alors bon, je crois qu'il a son compte, au moins jusqu'à sa prochaine insulte grave! S'il finit par vous offrir une canne, vous pourrez au moins vous en servir pour le chasser de votre champ de vision! Mais, au fait, qu'est-ce qui vous a amenée dans cet endroit crade en cette journée maussade, peu habillée et visiblement énergique?

Sa curiosité était palpable. Il adorait les histoires presque autant que de travailler le cuir.
_________________
Selon la police, mangeur de bébés dragons.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:00 (2018)    Sujet du message: L'ennui ne meurt jamais bien longtemps

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> District Ouest -> La Place Centrale Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[fusion] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com